Le « Brexit » : y voir plus clair et préparer mon entreprise

Depuis la décision des Britanniques de sortir de la zone euro lors du référendum du 23 juin 2016, les pays concernés tentent de trouver un accord concernant le retrait du Royaume-Uni. En l’état actuel des négociations, une sortie du Royaume-Uni sans accord au 31 octobre prochain paraît très probable.

Ce scénario entrainerait de nombreuses conséquences pour les entreprises qui :

  • Vendent des biens ou fournissent des services au Royaume-Uni
  • Achètent des biens ou font appel à un prestataire de services établi au Royaume-Uni
  • Disposent d’une filiale au Royaume-Uni
  • Ont des salariés français au Royaume-Uni ou des salariés britanniques en France
  • Transportent des personnes ou des marchandises
  • Ont une activité qui repose sur la protection de titres de propriété intellectuelle actifs au Royaume-Uni
  • Sont impliquées dans un projet européen avec des partenaires britanniques
  • Effectuent des missions au Royaume-Uni

 

En cas de sortie sans accord, la période de transition ne sera pas mise en place et aura donc des conséquences sans délai sur la libre circulation des biens, des services, des personnes et des capitaux, ainsi que sur l’union douanière.

 

Comment préparer mon entreprise à un « Brexit » dur ?

Nous vous invitons à télécharger le guide :

Ce guide explique la méthode à adopter :

se_preparer_au_brexit.jpg
 

Consultez également les guides : 

Les ressources disponibles

Pour vous préparer au mieux, vous disposez de ressources en ligne, mises à jour en fonction de l’avancée des négociations :

 

Et n’hésitez pas à solliciter les services du gouvernement :

Publié le : 
4 septembre 2019